Installer des gouttières et des descentes d’eau sur sa maison n’est pas une simple question esthétique. Ces éléments constituent une protection fondamentale contre l’humidité pour vos façades et le reste de votre foyer. Souhaitez-vous en faire poser ou faire restaurer vos gouttières, chéneaux et descentes ? Fiez-vous à l’expertise de l’Ets Thibault !

Quel est l’intérêt des gouttières et des descentes ?

Poser des gouttières est une étape incontournable des travaux de toiture. Un système de gouttières et de descentes de toiture est utile pour préserver tant les fondations que les murs, contre l’humidité. Sans ces éléments, les murs risquent de se fragiliser sous l’effet du ruissellement d’eau. Lorsqu’elle atteint le sol, cette eau stagne à la base du bâtiment et cause des remontées filiformes d’humidité. 

Par définition, une gouttière ou un chéneau est un canal d’évacuation qui récupère les eaux de pluie qui s’écoulent sur le toit. Il les achemine ensuite vers les tuyaux de descente. Ces derniers sont des conduites d’eau de section carrées ou rondes qui évacuent les eaux de pluie récoltées par les gouttières. En pratique, un système de gouttières est composé de plusieurs

éléments : gouttières, crochets, raccords d’angle (pour toiture multipans), fonds de gouttière, naissances (joignant gouttières et descentes), descentes et joints de dilatation.

Cet ensemble redirige astucieusement les eaux de pluie. Il permet même de les recycler avec un récupérateur d’eau dans une optique écologique et économique.

Gouttières : les différents types et leurs caractéristiques

Choisir les gouttières suivant la configuration de votre maison et de leur forme optimise leur efficacité. Parmi les types les plus répandus, on note :

  • Gouttière havraise : de forme arrondie et « rampante », elle s’installe en versant ou en rampant. Elle se place sous les fenêtres de toit ou sur la corniche.
  • Gouttière nantaise : c’est une gouttière « rampante » et d’angle. Elle se pose plus bas sur le versant de toiture, plus précisément sur les chevrons. Elle convient aux toits à grande pente, en ardoise ou en tuiles plates.
  • Gouttière demi-ronde : elle a la forme de demi-cercle avec des bords arrondis. On la choisit pour préserver le style architectural de la maison. Vous pouvez l’adopter sans joint et sans soudure pour limiter les dilatations et les fuites.
  • Gouttière corniche : elle est souvent laquée. Elle permet de préserver les rayures. Sur mesure, elle est modulable suivant les formes.
  • Gouttière sur mesure : il existe aussi des gouttières sur mesure convenant aux maisons neuves, anciennes et aux bâtiments industriels et individuels. Vous pouvez les choisir sans joints et sans soudures pour une étanchéité optimale. Vous pouvez les prendre dans divers matériaux.

La gouttière pour votre toit : choisissez votre matériau !

Un système de gouttières s’installe en tenant compte de plusieurs éléments, dont le matériau choisi pour sa fabrication. Le zinc et l’alu possèdent chacun leurs propres spécificités. Découvrez ci-après les différentes options disponibles sur le marché :

  • Gouttières en aluminium : c’est l’une des options les plus plébiscitées, car elle est économique et protégée contre la rouille. Elles sont proposées à prix mini, mais sont de qualité. Elles sont modulables, ce qui permet une installation sur mesure, sans joint et sans soudure. Ce type de chéneau est personnalisable en couleur.
  • Gouttières en acier galvanisé : c’est un matériau de grande qualité, mais il est le plus onéreux. Par contre, il a l’avantage d’être inoxydable.
  • Gouttières en PVC : gouttières et descentes en PVC sont très prisées sur les constructions récentes. Il est néanmoins le moins solide, même s’il résiste bien à l’humidité. Peu onéreux, un système en PVC s’avère facile et rapide à installer.
  • Gouttières en cuivre : c’est l’une des alternatives les moins populaires en raison du prix élevé. Ce type de chéneau plaît principalement pour son élégance et son originalité, surtout quand le cuivre s’oxyde et se patine pour prendre une belle couleur gris foncé à verte. De plus, elle est très durable.
  • Gouttières en zinc : tout comme le cuivre, le zinc se patine avec le temps. C’est un excellent choix esthétique, de par son aspect traditionnel, mais pratique. Une gouttière en zinc est aussi très résistante aux aléas climatiques, surtout au gel. Ce matériau est durable, et surtout ne coûte pas cher.
  • Gouttières en métal laqué ou en matériaux synthétiques : elles résistent bien aux intempéries. Elles ne requièrent ni joint ni soudure. Pas chères, elles sont personnalisables en couleur.

Ets Thibault : confiez la rénovation de vos gouttières et descentes à un professionnel !

Chez l’Ets Thibault, nous nous spécialisons dans la rénovation de toiture, les travaux d’aménagement d’extérieur, et les travaux d’isolation et d’étanchéité. L’installation ou la réfection de gouttières et de descentes font partie de nos spécialités, et ce, depuis plus de 15 ans.

Notre équipe d’experts couvreurs saura vous prodiguer les conseils nécessaires pour bien choisir votre système de gouttières. Si vous souhaitez faire appel à nos services, vous pouvez demander un devis au préalable. C’est gratuit et vous donne une idée précise des travaux et du budget à prévoir.

Nous vous proposons des prestations de qualité pour la réalisation de votre chantier. Nous intervenons aussi bien pour une rénovation intégrale, une réparation de gouttières en zinc ou en alu ou pour un remplacement d’un tronçon de gouttières.

Nous nous efforçons en tout temps de vous donner satisfaction, en vous assurant les services d’un artisan couvreur zingueur parfaitement qualifié.

Contactez-nous

Ets THIBAULT
209, Rue de la Chutte
44390 Petit-Mars
Tél. 06.87.41.43.56 | 02.40.29.87.49

E-mail : thibaultcouverture72@gmail.com

    Choisissez le sujet de votre demande

    Quelques réponses à vos questions

    Et prima post Osdroenam quam, ut dictum est, ab hac descriptione discrevimus, Commagena, nunc Euphratensis, clementer adsurgit, Hierapoli, vetere Nino et Samosata civitatibus amplis inlustris.

    Quibus occurrere bene pertinax miles explicatis ordinibus parans hastisque feriens scuta qui habitus iram pugnantium concitat et dolorem proximos iam gestu terrebat sed eum in certamen alacriter consurgentem revocavere ductores rati intempestivum anceps subire certamen cum haut longe muri distarent, quorum tutela securitas poterat in solido locari cunctorum.

    Nisi mihi Phaedrum, inquam, tu mentitum aut Zenonem putas, quorum utrumque audivi, cum mihi nihil sane praeter sedulitatem probarent, omnes mihi Epicuri sententiae satis notae sunt. atque eos, quos nominavi, cum Attico nostro frequenter audivi, cum miraretur ille quidem utrumque, Phaedrum autem etiam amaret, cotidieque inter nos ea, quae audiebamus, conferebamus, neque erat umquam controversia, quid ego intellegerem, sed quid probarem.

    Post haec Gallus Hierapolim profecturus ut expeditioni specie tenus adesset, Antiochensi plebi suppliciter obsecranti ut inediae dispelleret metum, quae per multas difficilisque causas adfore iam sperabatur, non ut mos est principibus, quorum diffusa potestas localibus subinde medetur aerumnis, disponi quicquam statuit vel ex provinciis alimenta transferri conterminis, sed consularem Syriae Theophilum prope adstantem ultima metuenti multitudini dedit id adsidue replicando quod invito rectore nullus egere poterit victu.

    Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.