Des combles aménagés dotés d’une charpente en bois sont idéals pour se créer un espace cosy et plein de charme chez soi. En plus d’être esthétiques, les poutres jouent un important rôle structurel pour la toiture en raison de leur robustesse. Elles peuvent néanmoins être affectées par des maladies ou des insectes xylophages, ce qui cause de sérieux dégâts. Si votre maison possède une charpente en bois, prenez certaines précautions et faites-les traiter pour en assurer la pérennité. L’Entreprise Thibault est là pour réaliser les travaux.

Le traitement de charpente : quel concept ?

Une charpente en bois n’est pas un simple élément esthétique des maisons traditionnelles. Elle est aussi un élément important de la toiture. Elle est garante de sa solidité et de sa résistance.

En dépit de sa robustesse, une poutre en bois n’est pas invulnérable. Sans entretien, elle peut être attaquée par des parasites. Certaines espèces d’insectes xylophages et les champignons lignivores peuvent vite l’envahir suivant la configuration des combles, le taux d’humidité et la ventilation ambiante. Les dégâts sur la charpente peuvent aussi être favorisés par la situation géographique de la maison. Les larves des insectes xylophages se nourrissent du bois et y creusent de multiples galeries ce qui fragilise la charpente. Ces parasites peuvent agir durant plusieurs années sans que vous ne le remarquiez. Avec le temps et sans traitement, votre charpente peut finir par s’affiner, pourrir et se décomposer.

Dès lors, il est important de traiter régulièrement la charpente. En général, le traitement consiste à injecter ou à pulvériser un produit insecticide ou fongicide sur tout le bois. C’est une opération d’entretien vitale pour assainir le bois et le protéger durablement contre les attaques de parasites.

Quand réaliser un traitement charpente ?

Si vous constatez de la sciure partout dans vos combles ou si vos poutres présentent de petits trous, vous devez agir. Vous avez certainement une invasion de parasites.

Dans ce cas, faites appel à un professionnel pour un traitement de charpente. Ce procédé consiste à stopper ou à éviter l’invasion parasitaire. Dans cette optique, le professionnel y applique une protection qui permet de le préserver des insectes, pendant 10 ans. Pour mener à bien ce type d’opération, fiez-vous à l’expertise de l’Entreprise Thibault !

Vous aurez aussi besoin de faire traiter votre charpente si votre maison date de plus de 10 ans ou si le dernier traitement réalisé sur vos poutres remonte à longtemps. Demandez alors à notre équipe d’experts de la rénovation de toiture de réaliser un diagnostic pour vérifier la présence ou non de parasites. Si c’est le cas, recourez à notre service !

À quels parasites est exposée une charpente en bois ?

Pour réaliser le traitement charpente approprié, il est important de déterminer l’origine de la dégradation. Pour cause, les produits et les méthodes appliquées varient suivant le type d’insecte xylophage ou de champignon détecté. Vous obtiendrez notamment cette information grâce au diagnostic que nos artisans réalisent. Dans la plupart des cas, la charpente est exposée aux nuisibles suivants :

  • Capricorne des maisons : il s’agit d’un coléoptère qui mesure 10 à 25 mm. Il est friand des essences de bois résineux. Il pond ses œufs dans les callosités des poutres. Après éclosion, les larves se nourrissent du bois de votre charpente. Avant de muer pour devenir un insecte mature, ils grossissent jusqu’à mesurer 30 mm de long au maximum.
  • Vrillette : ce petit insecte de couleur foncée s’en prend à toute la boiserie, aussi bien aux éléments structurels qu’à vos meubles. Ses larves sont très voraces. Elles peuvent engloutir une grande quantité de bois dès l’éclosion des œufs. De plus, la vrillette est très robuste avec une durée de vie pouvant atteindre 10 ans.
  • Lyctus : cet insecte est très actif au printemps et en été. Il adore le bois des arbres feuillus comme le noyer, le chêne ou encore le saule. Il s’attaque sans distinction à la structure de la maison, au parquet, au lambris et aux meubles. Ses larves se montrent très actives en terrain humide. Ils peuvent dévorer le bois de vos poutres jusqu’à 12 mois avant leur premier envol.
  • Termites : ces petits insectes blanc jaunâtre apprécient particulièrement les bois secs. Comme traces de passage, ils laissent des vermoulures sur le bois plutôt que de la sciure au sol.
  • Mérule : il s’agit d’un champignon brunâtre qui s’attaque discrètement à toute sorte d’essences de bois. Il représente un danger tant pour les résineux que pour les feuillus. Il raffole surtout des bois tendres et légèrement humides.
  • Lenzite des poutres : ce champignon est très résistant. Il prolifère aussi bien sur le bois humide que le bois sec. Il s’attaque à tout type d’essence. Il se développe surtout dans l’obscurité et est difficile à détecter.

Ces dissemblances et ces multiples variétés de parasites justifient le recours aux services d’un professionnel comme l’Entreprise Thibault. Nous sommes à même de déterminer la nature du problème qui affecte vos poutres et de vous proposer les traitements adaptés.

Entreprise Thibault : le traitement charpente dans nos cordes

Nous sommes spécialisés dans la rénovation de toiture. Nous pouvons intervenir sur l’ossature, à savoir la charpente, mais aussi sur la couverture. De ce fait, nos prestations incluent le traitement curatif ou préventif de votre charpente contre les insectes et les champignons. Nous devons notre savoir-faire à nos plus de 15 ans d’expérience dans le domaine. Ce qui nous permet aujourd’hui de vous proposer :

  • un service de qualité ;
  • un déparasitage ciblé et radical ;
  • une protection contre les parasites pour au moins 10 ans ;
  • le renforcement de la structure de votre toiture.

En plus de nos compétences, nous disposons des équipements spécifiques pour réaliser les traitements appropriés dans les règles. Si besoin, nous pouvons compléter ce service avec la vérification et la rénovation de l’étanchéité et la ventilation de votre toiture.

Contactez-nous

Ets THIBAULT
209, Rue de la Chutte
44390 Petit-Mars
Tél. 06.87.41.43.56 | 02.40.29.87.49

E-mail : thibaultcouverture72@gmail.com

    Choisissez le sujet de votre demande

    Quelques réponses à vos questions

    Et prima post Osdroenam quam, ut dictum est, ab hac descriptione discrevimus, Commagena, nunc Euphratensis, clementer adsurgit, Hierapoli, vetere Nino et Samosata civitatibus amplis inlustris.

    Quibus occurrere bene pertinax miles explicatis ordinibus parans hastisque feriens scuta qui habitus iram pugnantium concitat et dolorem proximos iam gestu terrebat sed eum in certamen alacriter consurgentem revocavere ductores rati intempestivum anceps subire certamen cum haut longe muri distarent, quorum tutela securitas poterat in solido locari cunctorum.

    Nisi mihi Phaedrum, inquam, tu mentitum aut Zenonem putas, quorum utrumque audivi, cum mihi nihil sane praeter sedulitatem probarent, omnes mihi Epicuri sententiae satis notae sunt. atque eos, quos nominavi, cum Attico nostro frequenter audivi, cum miraretur ille quidem utrumque, Phaedrum autem etiam amaret, cotidieque inter nos ea, quae audiebamus, conferebamus, neque erat umquam controversia, quid ego intellegerem, sed quid probarem.

    Post haec Gallus Hierapolim profecturus ut expeditioni specie tenus adesset, Antiochensi plebi suppliciter obsecranti ut inediae dispelleret metum, quae per multas difficilisque causas adfore iam sperabatur, non ut mos est principibus, quorum diffusa potestas localibus subinde medetur aerumnis, disponi quicquam statuit vel ex provinciis alimenta transferri conterminis, sed consularem Syriae Theophilum prope adstantem ultima metuenti multitudini dedit id adsidue replicando quod invito rectore nullus egere poterit victu.

    Illud autem non dubitatur quod cum esset aliquando virtutum omnium domicilium Roma, ingenuos advenas plerique nobilium, ut Homerici bacarum suavitate Lotophagi, humanitatis multiformibus officiis retentabant.